L`histoire de Grüezi Bag

Ma première tentative pour faire des sacs de couchage s’est avéré être un échec.
En effet j`ai commencé à l’aide d’une grande entreprise fabricant des sacs de couchage Mais ils étaient axés sur le profit et je n’ai donc pas pu réaliser mes projets. Cette histoire a malheureusement finit en litige.
Après cela, je me suis demandé: Dois-je abandonner? Hmmm, non, je ne vais pas abandonner aussi facilement! J’ai donc cherché une entreprise de fabrication de sac de couchage sur Internet. Malheureusement, toutes les entreprises que je trouvais en Allemagne et dans les pays frontaliers étaient trop chères. J’avais donc besoin d’élargir ma recherche. Après une longue recherche, j’ai trouvé trois entreprises.

J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai acheté un billet d’avion. Après un vol de 14 heures et au moins trois contrôles dans postes pour savoir si j’avais de la fièvre (les chinois aiment ce genre de choses), j’étais en Asie, pour être précis, à Shanghai. Ohh, c’est un peu plus grand que Munich – et un peu déroutant aussi. J’avais trois adresses, que j’ai immédiatement voulu visiter lors de mon arrivé.

J’ai pris un taxi pour me rendre à la premièr adresse. Mais ce n’était pas si facile à trouver. Après avoir traversé de petites rues, le chauffeur de taxi s’arrêta devant un garage – «sommes-nous arrivés?” – Oh, une société dans un garage – ca avait l’air plus grand sur internet. Deux minutes de conversation on suffit pour comprendre qu`elle n`était pas la bonne entreprise.

Nous sommes allés à l’adresse suivante, un gratte-ciel Xème étage, salle 500001. La chambre était petite, mais remplit de nourriture avec deux chinois endormis. Oh, je pense que ce n’est pas bon non plus !

Nous avons poursuivi notre chemin vers la 3ème adresse. Wow! C`etait une énorme entreprise – cela pourrait être la bonne. Ils font des sacs de couchage depuis de nombreuses années, Ils ont beaucoup d’expérience. J’ai rencontré  le chef d`entreprise, mais il m’a dit que la quantité que je voulais  produire était insuffisante par rapport à la quantité de détails. –Mmpf je suis retourné à l’hôtel découragé. Dois-je aller plus loin ou arrêter le projet?

 J’avais un bon ami en Allemagne qui avait des connexions en Chine. -Ok, je me décidait a l`appeler. Je devais encore rester une semaine en Chine et il valait mieux essayer d’autres options avant d’abandonner. J’ai eu de la chance. Mon ami connaissait  le directeur d’une grande société d’informatique allemande qui produisait en Chine et il a immédiatement pris rendez-vous avec son contact pour moi.

Je suis allé dans un énorme bureau fraichement construit ou je l’ai rencontré. Pour mon plus grand plaisir! Il était gentil et généreux. Il a demandé à son personnel de m’aider et chercher des fabricants de sacs de couchage. Il m’a aussi prêté sa limousine et m’a conduit à ces entreprises.

-Dans cette voiture, je devrais avoir plus de succès hehehe -! Pensai-je. Finalement, j`ai enfin trouvé une grande entreprise, pour produire mes sacs de couchage.

La marque Grüezi Bag était née! Et il n`y avait plus aucun problème. J’ai pu mettre en œuvre toutes mes créations avec toutes les coupes et les matières que je désirais. Ils ont tout fait pour moi (seule la nourriture était terrible, pattes de poulet, soupe avec les yeux et beaucoup de choses pas très appétissantes pour nous européens ah ah !

La chose la plus difficile a été de mettre en œuvre mes créations. J’ai eu à développer et imprimer chaque motifs. J’avais peur à certains moments, c`était un gros investissement : Si un sac de couchage dispose de 10 couleurs je besoin de 10 rouleaux en aluminium long de 5 m et large de 60 cm de diamètre. Ils sont chers. Mais c’est l’une des choses qui font que mes sacs de couchage sont si spéciaux.

J`avais enfin conçu un sac de couchage particulièrement doux et confortable, de haute qualité, et original comme personne ne l`avait fait!

L’étape suivante a été de contacter TÜV SÜD à Shanghai (Un organisme spécialisé dans les tests et aussi présent en Bavière). Les tests étaient  rudes ! C`est fous le nombre de normes qui devaient être respectés ! Finalement j`ai réussi, ils ont passés les tests avec succès!